Livre | Joan Roch : Ultra Ordinaire

Enfin un trailer qui écrit aussi bien qu’il court ! Avec autant d’énergie, de dynamisme, d’humour, d’originalité, et, ce qui ne gâche rien, de magnifiques photos  illustrant tout le bouquin.

L’ouvrage de Joan Roch, Québécois d’adoption, poitevin d’origine, n’est pas un roman, ni un plan d’entrainement encore moins un guide diététique. Ce livre, c’est plutôt l’expression d’un état d’esprit particulier de la course à pied, synonyme de passion, de voyage, de rencontre et surtout de minimalisme, dans un sport où le suréquipement guette chaque coureur.

Seul moyen de locomotion pour se rendre au travail : ses pieds et ses jambes. 10 km aller, 10 km retour, et ce, tous les jours, qu’il fasse soleil, qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige, qu’il fasse très chaud (+30°c) ou très froid (-30°C …, il faut être motivé !), du lundi au vendredi, même si participation à un UltraTrail il y a eu le week-end. Joan Roch s’applique à ne pas rendre monotone ces aller-retour, en scrutant son environnement qui évolue au fil des jours, des saisons et des personnes rencontrées. Ce sont les petits détails, les événements que ne verront pas les automobilistes, greffés derrière leur volant et coincés dans les embouteillages, qui l’émerveillent chaque jour. Pour garder trace de tout cela, il s’arrête pour photographier et filmer.

  Il y a l’entrainement journalier et puis la participation à des courses plus ou moins connues, plus ou moins prestigieuses, mais toujours extraordinaires! Des ultra de 50 km à plus de 200 km à travers le monde entier. Avec Joan, on traverse les marécages, on grimpe des sentiers sinueux, on escalade des volcans, on touche les étoiles, on court des nuits entières sans dormir, on rêve de la bière salvatrice et tant attendue, et puis surtout, on rencontre pleins d’autres coureurs bourrés d’humilité et de simplicité …

Un véritable témoignage sur ses envies et ses déplaisirs, ses échecs et ses victoires, sur le sens de la vie que tout un chacun cherche, parfois ou en permanence.

Et puis un athlète modeste, conscient de ses capacités et de ses failles, que l’on a vraiment envie de rencontrer et d’inviter à boire une bière ! Un livre à lire et relire !

NDLR: Après avoir créé un film, une page Facebook, donné des interviews, fait la promo de son livre, Joan Roch a stoppé la course à pieds en mai 2016, du jour au lendemain. Sans le crier sur les toits, Joan Roch a mis de côté ses dizaines de chaussures de courses, a coupé ses cheveux et a repris son vélo pour aller travailler…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *