Livre | La France des GR

Les éditions Glénat ont publié en Octobre dernier un très beau livre sur les GR de France, entière­ment rédigé par Sylvain Bazin qui, sur près de 200 pages, s’applique à nous retracer en détails et avec passion les nombreux sentiers de grande randonnée qui jalonnent notre pays.

 

Des volcans de La Réunion à la petite campagne bucolique du Vexin en Île-de-France, des cailloux des montagnes aux plages douces du littoral, il nous invite à (re)découvrir la diversité de chemins que la France a à nous offrir.

Ultra-runner, photographe, journaliste et rédacteur en chef du magazine Wider, Sylvain Bazin est connu pour avoir parcouru entre autres les Ultra-trails de l’Himalaya (l’Hima Race de 2010) et du Tchad (le Treg de 2008). Il a également publié plusieurs ouvrages sur la randonnée et la course à pied dont un essai chez Transboréal (Le défi de la course : petite échappée aux frontières de l’endurance et de la volonté, dans la collection La petite philosophie du voyage) ainsi que Pèlerin Express, un récit de voyage narrant son périple à pied depuis Aix-les-Bains jusqu’à Fisterra en Espagne, via le célèbre chemin de Compostelle (Outdoor-Editions).

 

Plus récemment, fin 2020, il a écrit deux autres livres : Les plus beaux endroits pour se ressourcer, sorti chez Gründ, et celui dont nous parlons aujourd’hui.

En partenariat direct avec la FFR (Fédération Française de Randonnée), il s’agit là bien sûr d’un pur guide promotionnel dont l’objectif est d’illustrer et de vanter le travail de la fédération.
Mais le résultat est bien plus que ça, grâce à des photos plutôt jolies et des textes réussis, Sylvain Bazin ne se contentant pas seule­ment de nous rappeler que les chemins sont beaux ou que la montagne est belle ; il décrit étape par étape ces sentiers qu’il connaît bien et nous pousse à les arpenter, et à apprécier et observer ce qui nous entoure : les Gypaètes Barbus dans le ciel du Mercantour ou une chapelle en Bretagne au som­met des monts d’Arrée par exemple.
La faune, la flore et l’Histoire ont donc dans ces lignes une place privilégiée, preuve que ce territoire possède une incroyable richesse à la fois naturelle et culturelle. « Aucun des pays où j’ai eu l’occasion de marcher ne peut se targuer d’une telle diversité », nous dit-il en introduction.
Pas besoin d’être chauvin pour être d’accord avec lui ! (Par contre, on pourra faire l’impasse sur ces deux ou trois remarques négatives franchement pas nécessaires sur le véganisme…).

L’ouvrage est bien conçu : organisé en chapitres (montagne, moyenne montagne, mer, fleuve, campagne et Histoire), il permet de se repérer plus facilement au sein des pages et d’adapter notre quête d’escapades en fonction de notre niveau, ou de nos préférences.

 

Un livre qui plaira aussi bien aux débutants qu’aux randonneurs plus confirmés, l’objet en lui-même étant agréable à feuilleter simplement, pour rêver à de futures échappées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *