TEST | MONTRE POLAR GRIT X

On a reçu il y a un mois maintenant la toute dernière montre de chez Polar, la Grit X.

On a prit le temps de tester tout ça :

 

 

POLAR GRIT X, C’EST QUOI ? 

La montre Polar Grit X est une montre multisport dotée d’un GPS intégré, d’une boussole et d’un altimètre (en mode entraînement, on reviendra sur ce point).

C’est une montre tout terrain, très résistante (elle a passé les tests de résistance aux températures élevées, aux chutes et à l’humidité).

Parmi les + légères du marché la Polar Grit X ne pèse que 64 grammesEn comparaison, la Suunto 7 pèse 70 grammes et la Garmin fénix 6 pèse 72 grammes en version titane.

Elle est dotée d’un écran tactile, d’un verre stratifié de type Gorilla Glass avec revêtement anti-traces de doigt et d’une résolution de 240 x 240 pixel, largement suffisant pour le type d’information affiché.

 

 

Les utilisateurs de la Polar Vantage V ne seront pas dépaysé, l’interface est identique. La Grit X apportent quelques nouveautés :

  • Suivi d’itinéraire : après avoir planifié un itinéraire sur Komoot, Strava, ou autre, importez le fichier gps sur votre montre. La montre permet de suivre cet itinéraire grâce au guidage en temps réel (pas de fond de carte).
  • Hill Spliter : la montre analyse en temps réel les côtes (montées et descentes)
  • FuelWise : un assistant de ravitaillement (alimentation et hydratation) avec des alertes et une évaluation des dépenses pendant le parcours
  • Gestionnaire de batterie : autonomie ajustable de 40 à 100H.
  • Prévisions météo sur 2 jours 
  • Boussole
  • Etanchéité 10 ATM (100 m)

 

On va détailler tous ces points :

HILL SPLITTER

Cette fonction détecte automatiquement les côtes et les descentes et les analyse.

L’écran affiche :

  • le nombre de côtes / descentes depuis le début de l’entraînement
  • la distance effectuée sur ce nouveau “segment”
  • le dénivelé (positif ou négatif)
  • la vitesse, l’allure

Cette fonction est l’équivalent de Climb Pro sur Garmin, à la différence que sur Garmin, il faut importer l’itinéraire pour pouvoir profiter de cette analyse. Polar propose cette fonction sur toute les sorties, sans avoir à importer un itinéraire avant, la montre détecte automatiquement le changement de dénivelé.

Une fois l’entraînement terminé, on retrouve sur Polar Flow les différents segments rencontrés qu’on peut trier par type (plat / montée / descente) pour les analyser séparément.

Cette fonction est vraiment utile en course ou sur des sorties longues dont on a étudié en amont le profil. 

GUIDE D’ITINÉRAIRE

La montre permet de suivre un itinéraire. Malheureusement, il n’y a pas de fond de carte disponible.

Pour importer votre itinéraire, on vous conseille de créer un compte sur Komoot et de lier votre compte à Polar Flow. Chaque itinéraire créé sur Komoot sera automatiquement transféré sur Polar Flow et sur la montre.

L’avantage d’importer votre trace via Komoot et non directement sur Polar Flow c’est que lors de suivi d’itinéraire, la montre affiche des notifications de croisement et de virage. Ces notifications sont visibles également sur les autres pages de la montre (très pratique) !!

Si vous importez une trace gps manuellement, la montre affichera la ligne à suivre mais sans les indications de croisements (et donc pas visible sur les autres pages de la montre).

Dans les 2 modes, en bas de l’écran, la montre indique la distance restante pour l’arrivée.

 

FUEL WISE

Polar Grit X est dotée d’un assistant de ravitaillement, FuelWise.

Si comme nous, vous avez tendance à trop espacer vos ravitaillement, cet outil peut vous être bien utile !

Le rappel d’hydratation permet de créer un rappel (de 5 à 60 minutes d’intervalles entre chaque rappel).

Le rappel glucides est un peu plus complexe, en mode auto, il vous demande la durée de l’effort, son intensité (en zone FC) et la quantité de glucide par portion (en grammes). La montre vous fera des rappels d’alimentation régulièrement et affinera ses rappels en fonction de l’intensité de la sortie.

En mode manuel, il est possible de créer un rappel comme pour l’hydratation (de 5 à 60 minutes).

On adore cette fonction, elle est particulièrement pratique sur les très longues sorties, où la fatigue entre en jeu. 

 

AUTONOMIE

Polar annonce 40h d’autonomie.

Il existe différente option pour augmenter l’autonomie de la montre (jusqu’à 100H théoriquement).

  • changer la fréquence d’enregistrement GPS. (1 seconde, 1 minute ou 2 minutes)
  • désactiver la FC
  • augmenter le taux de rafraîchissement des données. 

 

NIGHTLY RECHARGE

Autre fonctionnalité qu’on ne connaissait pas du tout, le suivi de la récupération.

Au lieu de vous annoncer un temps de récupération après une sortie (qui dépend de ce que vous faites de ce temps de récup’ donc complètement aléatoire) Polar propose un outil pour analyser les nuits. Vous pourrez par exemple savoir quel est votre temps de sommeil, le temps passé en interruption de sommeil (de plus de 90 secondes), etc…

Vous saurez parfaitement si vous êtes en état de faire une nouvelle sortie ou s’il est préférable de prolonger la période de récupération et ainsi éviter le surentraînement.

On n’est pas sur d’utiliser cette fonction quotidiennement (ça oblige à mettre la montre jour et nuit) mais on s’en servira pour analyser notre récupération après une sortie longue ou une compétition.

 

NOTIFICATIONS TÉLÉPHONE

Montre connectée oblige, vous pouvez si vous le souhaitez afficher des notifications quand vous recevez un appel, un SMS, un mail, etc…

On profite souvent de nos entraînements pour se vider la tête et quitter les écrans donc on ne gardera pas ces notifications à chaque entrainement mais par contre elles peuvent servir sur des sorties longues pour ne pas rater un appel urgent.

 

Hors entraînement, La montre propose deux cadrans, analogique et numérique. Sous l’affichage de l’heure, on fait défiler les widgets de la montre :

  • L’activité quotidienne (pas / calories)
  • Charge d’entraînement
  • Fréquence cardiaque en continu
  • Historique des séances d’entrainements
  • Nightly recharge
  • Fit Spark (recommandation d’entraînement)
  • Prévisions météo (sur 2 jours)

 

BILAN

Après un mois de test, le bilan est plutôt positif. Tout d’abord, la montre est sympa a porter, plutôt discrète.

Quand on se plonge dans les fonctionnalité de la montre, on se rend compte qu’on a un véritable ordinateur de bord au poignet avec des fonctions directement utilisable pendant sa sortie. 

On ne se passe plus de la fonction Hill Splitter et de FuelWise. Le suivi d’itinéraire aurait mérité un fond de carte mais avec les indications de croisement (via komoot), on n’a jamais eu besoin de revenir sur nos pas pour récupérer la trace.


POINTS POSITIF

Son design : une montre qui passe presque inaperçu au quotidien avec ses 64 grammes.

Un véritable outil pour suivre ses entraînements, ses performances et la récupération.

Des fonctions innovantes : Hill Splitter et Fuel Wise.

Des menus clairs

Son prix ! 429€

 

AMÉLIORATION

Très étonnant pour une montre outdoor, il est impossible d’afficher boussole, altimètre ou pression baro sans lancer une activité. Et c’est bien dommage ! Il nous arrive souvent d’être en montagne et de vouloir connaître son altitude sans forcément vouloir créer une activité de sa journée.

A voir si Polar rectifie ça avec les prochaines mises à jour.

Il n’est pas possible de recharger la montre pendant l’enregistrement d’une activité. Donc désolé pour ton prochain UTMB cher lecteur, si tu as prévu de faire + de 40H, soit tu réduis la précision GPS de ta trace soit tu fais plusieurs activés que tu posteras séparément. 

(ou 3ème option, tu t’entraines pour passer sous la barre de 40h et le tour est joué ! 😉

 

Pour profiter pleinement de la montre et de toutes ces fonctions, il faudrait la porter quotidiennement (pour analyser son sommeil par exemple). Vu le poids et le design de la montre, cela semble tout à fait possible.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *